Les encheres au centime

Economiser  /   /  By Antoine

En 2010, sont apparus de nombreux sites Internet proposant d’acquérir des produits Hi Tech, des produits de marque à des prix défiant toute concurrence. En effet, vous pouvez acquérir à ces prix avec une décote de prix pouvant aller jusqu’à 98 %, voire 99 % du prix réel de ce produit. Ainsi, des personnes ont acheté des Ipad à 4 €. Il existe des dizaines de sites qui vous proposent les enchères au centime, les enchères privées, certaines enchères au grattage, etc. etc. Je vous donnerai sur notre blog au fur et à mesure des retours d’expériences les sites à connaitre et les sites à éviter 😉 . Aujourd’hui en 2015 ces sites ont tous ou presque disparut et ils ne sont plus intéressants, les sites de cashback les ont écrasés.

LES ENCHERES AU CENTIME

Comment fonctionnent ces sites ?

Un produit Hi Tech est mis en vente sur le site à un prix ridicule : 0 € ou un centime d’euro. Vous souhaitez acquérir le bien ?…. , rien de plus facile. Vous vous inscrivez gratuitement sur le site. Pour pouvoir miser et enchérir, il vous faut des crédits. Certains sites appellent ça des maxis, d’autres des jetons, d’autres des clics, peu importe. En général, vous achetez des packs complets de 10 clics, 20 clics, 50 clics, 100 clics, peu importe, cela dépend de vos revenus et des produits que vous souhaitez acquérir aux enchères. Selon les sites les prix varient : 10 clics vous coûteront 3 €, 5 € ou 10 € selon les produits proposés par le site d’enchères.

Vous voilà avec votre pack de clics. Vous êtes prêt à enchérir.

La vente démarre avec un produit à 0 centime ou 1 centime et un temps limité pour l’acquérir. Vous souhaitez le produit, vous enchérissez. Vous enchérissez en fait de un centime … mais vous cela vous coûte un clic. Si vous avez acheté votre pack de jetons pour enchérir de 10 clics par exemple pour 10 €, en fait votre enchère de 1 centime sur le prix du produit vous coûte à vous 1 €. Le fait d’enchérir repousse le compteur en général entre 15 et 60 secondes selon le site. Si une autre personne enchérit derrière vous le produit coûte 1 centime de plus et le compteur repart pour 15 ou 60 secondes. Et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’enchérisseur. A ce moment là, la dernière personne ayant enchéri remporte l’objet au prix indiqué.Ainsi des Ipad et des Iphones sont partis à 2, 3, 4 ou 5 € à peine, en prix de vente. Cependant, ils ont généré des centaines de clics ou d’enchères et rappelez vous qu’un clic est souvent égal à 1 €.

Donc le site d’enchères au centimes fait ainsi son business. Un gagnant est heureux parce qu’il a acquis son produit pour quelques centimes ou parfois quelques euros à peine, pour des valeurs parfois de 200, 300 ou 400 €. L’ensemble des autres participants n’ont que leurs yeux pour pleurer, et voilà. Vous avez acquis votre Smartphone, votre sac de marque pour un prix dérisoire. L’engouement des débuts s’est rapidement épuisé et les arnaques des enchères aux centimes très fréquentes ( voir plus bas dans cet article) ont sonné le glas de ces bons plans pour faire ses achats.

LES ENCHERES PRIVEES

Le problème qui se pose avec les enchères au centime classique est qu’il y a parfois des dizaines et des dizaines voire des centaines de participants. Donc finalement vous consommez beaucoup de clics pour obtenir un produit et compte tenu du nombre important de participants, vos chances de gagner s’amenuisent. Avec le développement des sites d’enchères, des variantes ont été créées notamment la variante enchères privées. Des sites comme SMARTCLIC ou MAXICLIC proposent ce type de vente. Pour participer à la vente, c’est un peu comme pour les ventes privées que vous connaissez. Un nombre limité de participants est autorisé.

Comment se déroule les ventes aux enchères privées sur internet ?

Le site annonce très clairement la prochaine vente privée au centime. Un nombre de participants maximum est défini. Chaque participant devra s’acquitter d’un droit d’entrée de quelques euros ou quelques dizaines d’euros selon les produits en vente lors de l’enchère. Vous vous retrouvez à 5, 10, 15 compétiteurs pour gagner un Ipad par exemple, qui coûte 500 €.

Le nombre de participants étant réduit, généralement, les ventes se déroulent beaucoup plus vite et donc vous coûtent beaucoup moins chères.

Mon avis sur les enchères privées

Je trouve que ces sites sont beaucoup plus intéressants pour obtenir de supers produits à des prix très très bas. Ne vous y fiez tout de même pas, le nombre de clics est parfois conséquent, 20, 30, 40 ou 50 clics pour obtenir un Ipad que vous payerez finalement 7 ou 8 €, mais qui vous aura coûté réellement, 50, 60, 70 €. Par rapport à un prix de 500 €, c’est quand même très intéressant 😉

LES DIFFÉRENTES ARNAQUES DES SITES D’ENCHÈRES AU CENTIME

Comme toujours sur Internet, le bon et le moins bon se côtoient. Voici ci-dessous les principales arnaques des enchères au centimes, à la baisse, inversées etc… etc…

Arnaques aux enchères de la part de l’internaute:

Se créer plusieurs comptes pour enchérir de manière dissuasive. Si lors d’une enchère, vous vous retrouvez avec plusieurs acheteurs qui surenchérissent sur vous et font monter le niveau, vous allez rapidement laissez tomber car cela vous couterai trop. …. Imaginez maintenant que tous ces acheteurs ne soient qu’une seule et même personne …. Il vous a sorti de l’enchère (vous et d’autres) et a obtenu l’objet à moindre coût ! 😉

Variante similaire : 3/5 amis qui surenchérissent dans le même but que précédemment. De plus en plus de sites d’enchères mettent en place des contrôles pour éviter les multi-comptes. Avec 4/5 amis complices, cela peu être détourné.

Les sites d’enchères qui sont des arnaques :

Utilisation de complices – ou robots – qui surenchérissent, à la fin ils ne restent que les complices … et le site a gagné tous vos crédits sans livrer de cadeaux!!

Utilisation de complices – ou robots – qui surenchérissent, à la fin DE TEMPS EN TEMPS ils laissent gagner un vrai internaute … et le site a gagné tous vos crédits sans livrer de cadeaux la plupart du temps!!

Le site n’a aucune trésorerie et achète les cadeaux APRÈS la fin de l’enchère. Aucun partenariat avec un site de vente en ligne ( fnac, grosbill etc….). S’ensuivent des retards dans les livraisons, des non livraisons etc… etc… le site ferme rapidement car la trésorerie défaillante ne permet aucun cout dur.

Site monté par un webmaster véreux destiné à engranger de l’argent très vite et à disparaître. Des sites d’encaissement comme Paypal – qui ne fait des contrôle qu’a posteriori – permettent cela.

Vous en connaissez d’autres ?

N’hésitez pas à les noter en commentaires pour empêcher ces gredins de vous arnaquer !

ASTUCES ET MISES EN GARDE

Comme toujours sur Internet, l’excellent côtoie le fourbe et le voleur. Lisez plus bas dans notre article sur les arnaques des enchères à la baisse.

Il y a quelques années sont apparus des dizaines de sites aux enchères inversées. Tout était fait pour vous pomper le maximum de pognons. La plupart de ces sites étaient illégaux, en France notamment, car s’apparentaient à des loteries déguisées – les jeux d’argent y sont encore très réglementés – et ont toutes été fermés ou ont disparu du territoire français. Méfiez-vous donc des sites d’enchères inversées. Privilégiez bien sûr les sites de cashback pour économiser, vous gagner moins mais c’est sérieux.

Beaucoup parlent de stratégies pour gagner les enchères. Voici quelques astuces qui vous permettront d’obtenir les produits en dépensant moins de crédits :

Soyez concentré sur la vente aux enchères bien évidemment.

Ne surfez pas en même temps, ne chattez pas en même temps. Laissez votre connexion Internet fluide et disponible pour le site d’enchères au centime.

En effet, entre votre clic et la réception du clic sur le site d’enchères au centime, il se passe quelques millisecondes, si vous êtes en train de surfer parallèlement, en train de télécharger, en train de chatter avec d’autres applications ouvertes, ce délai peu s’allonger, et donc vous pouvez passer à côté de la vente pour quelques millièmes de secondes.

Ne vous lancez jamais sur une vente sans avoir passé au préalable le site et ses conditions à la loupe.

Privilégiez des sites basés en France avec des mentions légales* et suivez quelques ventes pour voir le déroulement d’une enchère sans y participer bien sûr.

Prenez des notes et bâtissez votre stratégie.

Observez les pseudos de vos concurrents. Vous allez pouvoir bâtir des stratégies par rapport à leur attitude lors des enchères. Vous connaîtrez peu à peu leur façon de surenchérir. Vous pourrez ainsi anticiper sur leurs comportements et pourrez à votre tour être efficace dans les enchères. Un peu comme au poker, bien connaître son adversaire est un atout important pour gagner la partie.

Bien évidemment, le clic de la dernière seconde pour remporter l’enchère est une bonne stratégie. Mais c’est une stratégie plutôt défensive.

Vous pouvez aussi utiliser une stratégie de pouvoir de domination lorsque quelqu’un enchérit vous enchérissez immédiatement derrière. Cela peut donner le sentiment que vous voulez absolument avoir ce produit et que vous êtes prêt à dépenser des sommes folles pour. Certains abandonneront la partie très rapidement et vous obtiendrez ainsi votre produit. Attention, c’est à double tranchant…. CAR CELA PEU COUTER CHER .

Les enchères au centime sont aussi un jeu.

Ne l’oublions pas. Comme tout jeu d’argent, les mises des uns font le bénéfice des autres, lors d’une enchère qui augmente de 1 centime et une enchère qui se termine à 5,20 € signifie qu’il y a eu 520 € enchères au total.

Si le produit vendu coûte 350 € par exemple, la société fait un joli bénéfice, puisque 520 € auront été dépensés pendant l’enchère.

Si vous avez gagné l’enchère et que vous avez placé 85 enchères personnellement, le produit vous aura coûté 85 fois 1 €, donc 85 € et non pas les 5,20 € finaux.

Pensez y : le prix payé pour le produit n’est pas le prix qu’il vous aura couté !!

Certains sites d’enchères vous demandent de payer le produit au prix final. D’autres vous l’offrent à ce prix-là. Certains vous feront payer des frais de livraison etc. etc. Donc le prix génial qui se trouve en promotion sur tous les sites Internet, de 5,40 € ou 30 centimes, 65 centimes etc. etc. ne représente vraiment jamais le prix réel payé par le participant et surtout pas par l’ensemble des participants.

Ayez toujours cela à l’esprit. Vous pouvez faire de bonnes affaires, vous pouvez vous amuser, mais cela a un coût.

Dans les astuces, je vous invite aussi à consulter la fréquentation du site, car moins il y a de participants, et plus vous avez de chance de gagner puisqu’il y a moins de compétiteurs.

Je vous invite aussi à fouiller également sur Internet certains forums un peu discrets où se retrouvent pas mal d’enchérisseurs et qui discutent de stratégies et qui s’échangent des informations sur certains types d’enchérisseurs qui pourront vous aider à devenir vous-même un professionnel de l’enchère au centime, si on peut parler comme cela.

*mentions légales signifie NOM ET ADRESSE ET TELEPHONE. Si vous ne les trouvez pas, méfiez vous.

Les enchères inversées

Le principe des enchères inversées a notamment été imaginé dans la pratique selon le modèle des marchés publics. Les sociétés prestataires doivent enchérir à la baisse sur une offre de marché définie. Le prestataire dont l’enchère est la plus basse remporte le marché. Il doit respecter son enchère dans le cadre de la fourniture de ses biens et services. Les sites d’enchères inversées sur Internet sont différents en ce sens qu’ils constituent plutôt des paris. S’il constitue réellement un site d’enchère à la baisse, tous les membres ayant misé 1 cent € seraient censés avoir acheté le produit à ce prix. Les sites utilisant le terme enchère à la baisse seraient donc susceptibles de voir leur responsabilité engagée en ce sens et de fournir le produit à un centime d’euro. En fait, le système est plutôt voisin d’une tombola, d’une loterie et comme la loterie est interdite en France, ces sites là flirtent avec la légalité.

Si “l’enchère unique et la plus basse l’emporte” sont des critères qui ne suffisent pas à déclarer une enchère inversé illégale, c’est parce que les internautes font leur enchères à l’aveugle – sans savoir qu’elle est l’enchère gagnante – ils œuvrent donc … au hasard…. d”où l’illégalité puisque jeu d’argent …..

En tout cas, c’est comme cela que je l’ai compris. Si vous avec plus d’explication, n’hésitez pas à les poster en commentaire

Les sites d’enchères à la baisse sont illégaux aux termes de la loi n° 1836-0521 du 21 mai 1836 portant interdiction de loterie. Ainsi, de nombreuses sociétés comme KID’BID, My Enchères, etc. etc. ont dû fermer leurs portes. Tous les sites d’enchères inversées que vous trouverez sur Internet ne sont pas basés en France, mais le plus souvent en Europe : Londres, Chypre, Malte. Les pays où la législation sur les jeux d’argent est beaucoup plus souple qu’en France.

About the Author

Related Posts

Mailorama le célèbre site de cashback français a fermé le 31 décembre 2018 après de nombreuses...

Faire des économies Bon si vous ne savez toujours pas comment gagner de l’argent en ligne, faites...

Guide Gratuit sur la défiscalisation en France en 2017 La défiscalisation La défiscalisation est un...

Leave a Reply

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com